Salon de lecture

Salon de lecture

Nos délits d’initiés

 

Titre:

Nos délits d’initiés

Mes soupçons de citoyen

Auteur:

Guy Birenbaum

Editeur:

Stock

Date de parution:

Septembre 2003

 

 

Une description saisissante de la classe médiatique

 

Nos délits d’initiés est un livre singulièrement économique puisque la (seule) partie vraiment intéressante de l’ouvrage se trouve en quatrième page de couverture que nous vous livrons – gratuitement, notez-le bien – ci-dessous.

 

 

« Nous sommes deux mille, trois mille ou cinq mille initiés. Peu importe notre nombre précis. De nos positions dans les milieux qui comptent, nous croyons construire, fabriquer, polir l'opinion. Nous voyons venir. Nous anticipons. Oh, bien sûr, aucun d'entre nous n'a prévu - publiquement au moins - l'élimination au premier tour (de l’élection présidentielle, le 21 avril 2002) de Lionel Jospin. Mais en dépit - ou à cause - de cette fatale erreur d'appréciation, nous sommes suffisamment intelligents, voire assez lucides, pour vous dire quelles leçons tirer et quels choix effectuer.

Nous vous avons donc conseillé, du haut de notre autorité morale, de "noyer Chirac sous les voix". Il comprendra alors que son élection ne lui appartient pas. Il sera notre débiteur principal. Il nous devra tout et même le reste.

Nous sommes journalistes, chroniqueurs, éditeurs, politiques, intellectuels, patrons, hommes de réseaux, conseillers de l'ombre, communicants, nous sommes femmes de, fils de, proches de, amants de...

Nous trions ce qui est bon pour vous et ce que vous devez savoir.

Nous vous dictons ce que vous devez faire. Cela fait des lustres que c'est ainsi et il n'y a pas de raison pour que cela change. »

 

POUR QUE CELA CHANGE et au nom d'une certaine idée de la démocratie, Guy Birenbaum, universitaire et éditeur, a décidé de ne plus taire ce qu'il sait, de livrer bien des secrets qu'enferment depuis si longtemps les initiés du pouvoir.

 

 

nb : la citation ci-dessus est extraite des pages 22 et 23 de l’ouvrage, dans le chapitre intitulé, c’est tout un programme : « Nous ».

 

 

Bernard de Midelt



07/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres