Salon de lecture

Salon de lecture

Le FN, outil providentiel du système ?
Georges

Alain Soral est un véritable électron libre qui produit toujours des analyses pertinentes et très intéressantes… Ainsi en est-il de son décryptage de la couverture médiatique de la querelle Marine Le Pen/Bruno Gollnisch, visible ici [lien], ou encore là [lien].

Car, si l’on y réfléchit un peu, on se dit que si le but était de continuer à diaboliser un parti-croupion, c’est la candidature de Gollnisch qui aurait dû être mise en avant, ou au moins à égalité avec celle de son opposante, en termes de représentation médiatique… Alors, quelle peut donc être l’explication de cette respectabilité médiatique accordée à Marine ? L’hypothèse séduisante de Soral est la suivante : outre l’allégeance de Marine au système, rappelée dans la première interview en lien ci-dessus, la manœuvre aurait pour but de préparer un 21 avril à l’envers, au profit de DSK.

Avouons que ce serait bien dans la continuité de la tradition, déjà longue, de l’instrumentalisation du Front National ! Cette histoire commençait avec Mitterrand qui affaiblissait son opposition en faisant sortir le FN de sa dimension confidentielle et en lui offrant une représentation nationale sans précédent ; elle s’est poursuivie avec le coup magistral de Chirac, qui s’est fait élire avec un score à l’africaine, après avoir éliminé Jospin par une sur-médiatisation des questions sécuritaires ; jusqu’à la prochaine blague qui fera passer le patron du FMI pour un homme de gauche et un rempart contre le fascisme ? Si après ça, il y en a encore que ça amuse d’aller voter…
Bernard de Midelt

Eh ! oui. Soral a bien vu l'astuce du système...

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres